Lutte Ouvrière n°2630

27 Décembre 2018

Macron a dû reculer devant les gilets jaunes,

les travailleurs peuvent faire reculer le grand patronat

Jeudi 27 Décembre 2018

Editorial

Après avoir fait reculer Macron, faisons payer les grands patrons !

Leur société

Prime ou non : il faut augmenter les salaires

Fonctionnaires : salaires bloqués, assez !

Policiers : si utiles pour le gouvernement…

Pour contester le pouvoir : les travailleurs doivent contrôler l’État et l’économie

Noël : des gilets jaunes par milliers...

Et il n’y aurait pas d’argent ?

Dette de l’État : un pactole pour les banques

Marseille : une municipalité ni coupable ni responsable

Décès aux urgences : symptôme d’un hôpital malade

Samu : augmenter les effectifs !

Amiante : les victimes déboutées

Migrants à la rue : une politique inhumaine

Mutuelles : les assurés paieront plus

Fil rouge

L’âge ne fait rien à l’affaire

Kit de survie en période de fête

Pères Noël ubérisés

Dans les entreprises

Bayer CropScience – Rhône : grève contre le licenciement d’un militant

Cristallerie Arc – Pas-de-Calais : une manifestation réussie

Kiabi – Douai : protestation contagieuse

Assistantes maternelles : la menace de nouvelles règles

SNCF : à Lyon, la direction recule

SNCF : À Nantes, un vendredi de grève

SNCF : À Châtillon, pour les salaires, le compte n’y est pas !

SNCF : Un licenciement scandaleux

Hôtel Park-Hyatt : victoire après 87 jours de grève

Dans le monde

États-Unis : démagogie aux dépens des employés fédéraux et des migrants

Trump et la Syrie : les calculs cyniques de l’impérialisme

Grande-Bretagne : des gilets jaunes à la Tour de Londres

Tchad : la continuité du colonialisme

Migrants : Macron-Salvini, une même politique

Japon : Ghosn prolonge son séjour

Climat : une pétition ne suffira pas

Agenda

Cercle Léon Trotsky

Divers

Lisez Lutte de classe, revue de l’Union communiste internationaliste